Skol Diwan Gwenrann
7 rue du Sénéchal - 44350 Guérande

Une GRANDE petite école

dessin école 1Vous autres, jeunes mamans, jeunes papas, vous demandez : " quelle école pourrais-je choisir pour mon enfant de façon à ce qu'il soit bien, épanoui, et qu'il ait envie d'apprendre ?" Avez vous pensé à une école associative? Avez-vous pensé à Diwan?

Laissez moi vous témoigner la première expérience de mon petit garçon: il a à peine deux ans et demi, et nous, parents indignes, voulons déjà le scolariser. Il semble prêt, mais on a toujours une petite appréhension. On visite l'école, lors des portes ouvertes, par curiosité, et surtout sur les conseils d'une ancienne parent d'élève.

Retour sur la conférence sur "le bilinguisme précoce"

dessin école 3"Tombé petit dans la potion magique..."

C'est ainsi que s’est présenté le professeur Gilbert Dalgalian à ses auditeurs, rassemblés ce vendredi 14 octobre dernier à Clis, à l'initiative de l'école Diwan de Guérande, école bilingue français/breton. Linguiste et lui-même bilingue précoce, le scientifique a développé le sujet avec un peu d’amour et beaucoup de simplicité : « Comment apprend-on lorsqu’on est petit ? »

Grâce au sens de l’écoute de son intervenant, la conférence, gratuite et ouverte au grand public, avait l’allure d’un témoignage-débat peu formel. "Pourquoi, avec ses cent milliards de neurones, le bébé humain ne sait-il « rien » faire ?" Alliant son savoir de linguiste avec les données des scientifiques, neurologistes et ethnologues, Mr Dalgalian a dévoilé les conséquences de ce paradoxe du bébé humain. Les auditeurs ont ainsi pu comprendre quelle est la part du potentiel génétique et de l’environnement dans les processus d’apprentissage mais aussi pourquoi l’assimilation en bas âge de deux ou trois langues maternelles n’est pas un handicap mais bien un bénéfice pour les apprentissages ultérieurs et la vie adulte.

Un parent d'élève

dessin école 2Je ne suis clairement pas d'origine bretonne : je suis belge et je ne vis en Bretagne "historique" que depuis 6 ans. Mon épouse est quant à elle d'origine picarde. Rien de breton dans nos veines, donc : nous sommes arrivés ici en suivant les méandres de la vie. Nous avons pourtant fait le choix d'inscrire nos enfants à Diwan et nous sommes jusqu'à nouvel ordre totalement satisfaits de ce choix.

Trois motivations principales nous ont amené à le faire :

  • La survie des cultures régionales : A l'heure de la mondialisation et de l'uniformisation des cultures, je considère la disparition des particularités régionales comme un appauvrissement culturel inquiétant. Or, les cultures sont intimement liées aux langues qui les véhiculent. La sauvegarde de ces dernières me semble donc primordiale. Je vis en Bretagne, j'apporte ma petite pierre à l'édifice, par l'intermédiaire de mes fils, en tentant de participer à la sauvegarde de la langue locale. Je ferais pareil si je vivais ailleurs.

Événements à venir

Sam 23 Nov
Festival du livre en Bretagne
© 2019 Skol Diwan Gwenrann - Tous droits réservés
Free Joomla! templates by Engine Templates